ACTUALITÉS
Connaissez-vous Maryline Besnard ?

Ce mois ci, nous vous présentons Maryline Besnard. Chef de projet innovation et pilote incubateur ENSTARTUPS, elle s’est prêtée au jeu des questions / réponses !

Membre clé de l’écosystème breton, Maryline vous partage son parcours, la mission de l’Enstartups et son ressenti quant à son intégration récente dans le board de la French Tech Brest +.

Peux-tu te présenter et nous présenter l’Enstartups ?

 

J’ai été diplômée de l’ENSTA Bretagne en architecture des véhicules et modélisation en 2010.

J’ai ensuite travaillé pendant plus de 10 ans dans le domaine de l’aéronautique chez Safran Aircraft Engines sur des projets variés allant de la conception, de la gestion de projet à la maintenance des moteurs d’avions.

 

En 2021, j’ai rejoint France Energies Marines en tant que chef de projet, cela m’a permis de réaliser un projet familial et de découvrir la filière des énergies renouvelables tout en gardant mon intérêt pour la gestion de projets.

 

Mon arrivée à l’ENSTA Bretagne en juin 2022, en tant que pilote de l’incubateur et responsable de la sensibilisation des étudiants à l’entrepreneuriat et aux démarches de l’innovation, marque un retour aux sources et l’envie d’accompagner les étudiants sur leur projet dans le monde de l’entrepreneuriat tout en structurant l’offre de service de l’incubateur.

Quel est le stade de maturité des projets que vous incubez et qu’est ce qui vous distingue des autres incubateurs ?

 

L’incubateur ENSTARTUPS a été créé en 2017. Il est situé sur le campus de l’ENSTA Bretagne avec des locaux dédiés. Il est actuellement ouvert à tous porteurs de projet internes ou externes à l’école.

 

Avant d’intégrer l’incubateur, l’entrepreneur dépose un dossier et présente son projet en comité de sélection. L’objectif est d’intégrer des projets qui sont en adéquation avec les activités de formation et de recherche de l’école et de pouvoir faire profiter de ces expertises au porteur de projet.

 

Un accompagnement sur le montage du projet jusqu’au prototypage ou démonstrateur est proposé sur 2 ans avec le passage de 4 jalons.

Des comités de conseil sont mis en place tous les 6 mois, à l’occasion desquels les porteurs de projet présentent leurs avancés devant les acteurs de l’écosystème local afin de les orienter au mieux dans les différentes étapes.

 

L’incubateur offre une proximité avec les laboratoires de recherche (Lab-STIC, IRDL, FoAP) et les équipes pédagogiques ainsi qu’un accès aux moyens expérimentaux du centre de recherche (plateformes technologiques MASMECA et STIC).

Peux-tu nous donner des exemples de startups actuellement impliquées au sein de votre incubateur ?

 

Nous avons actuellement 7 startups au sein de l’ENSTARTUPS.

 

Un ancien élève de l’ENSTA Bretagne, a créé son cabinet d’architecte naval Ox-Eye et conçoit des structures optimisées de voilier en matériaux biosourcés.

 

Nous avons aussi deux entreprises en pleine croissance : EHM (Efficient Hydrogen Motors) qui conçoit et industrialise un moteur à hydrogène pour les camions et les bus ainsi que Seederal qui conçoit et industrialise un tracteur électrique innovant.

 

NAM Bike, autre projet issue aussi de deux posts doctorants à l’ENSTA Bretagne est dédié à la conception d’un cadre de vélo en matériaux biosourcés en fibre de lin.

 

Sail on Bambou, porté par 2 anciens étudiants de l’ENSTA Bretagne, qui en tant qu’architectes navals ont pour projet de concevoir et construire à moindre impact un voilier en bambou (matériau durable et éco-responsable). Après des essais concluants à l’ENSTA Bretagne, l’aventure continue.

 

Nos deux projets les plus récents sont Cargomorphose qui propose la création d’une filière de réutilisation des structures de navires pour une application au BTP et un ancien post-doctorant qui réalise un projet sur des nano-satellites low cost.

 

Tous ces projets ont un lien avec nos activités au sein de la formation et de nos laboratoires de recherche, ce qui en fait une force pour les porteurs de projets et nos étudiants.

Tu as récemment intégré le board de la French Tech Brest +, en quoi est-ce important pour toi d’interagir au sein d’un écosystème local ?

 

Je suis vraiment ravie d’intégrer le board de la French Tech Brest + qui représente pour moi un lieu dynamique de l’écosystème local avec des évènements et des échanges regroupant les acteurs du territoires.

 

Récemment arrivée, cela me permet d’être active dans cet écosystème autour de l’entrepreneuriat et de pouvoir contribuer avec les autres membres à cette dynamique de mise en valeur de l’innovation sur le territoire. L’important est que tous ensemble nous puissions accompagner au bon moment nos jeunes talents.

Pour en savoir plus sur l’incubateur Enstartups : Incubateur ENSTARTUPS | ENSTA Bretagne (ensta-bretagne.fr)

 

5 lauréats récompensés pour la 5e édition du C...

Après une phase d’appel à projets lancée au niveau national de février à avril, le Challenge (...)

Quand l’IA rassemble +400 personnes à Brest...

Les 19 et 20 juin 2024, la 5ème édition des AI DAYS s'est jouée à guichets fermés à Brest.

Vous levez des fonds ? Participez au Fundtruck

La French Tech s’associe à Maddyness pour porter l’opération Fundtruck qui se déplace dans (...)